• Pascal Duguay

3 grands risques pour votre portefeuille à la retraite



Les trois plus grands risques pour votre portefeuille à la retraite

Depuis 2006, un nouveau phénomène social appelé le Papy Boom amène des milliers de canadiens vers la retraite. Au-delà de l’image de la retraite souvent dépeinte comme une période paisible au rythme de vie ralenti, et qui laisse le temps de goûter aux simples joies de l’existence. Un certain nombre de risques comme l’inflation, la volatilité des marchés et la longévité pourraient mettre en danger votre retraite. Heureusement, nous pouvons les écarter en restant vigilants et en prenant des mesures pour protéger votre portefeuille.

Inflation

L’inflation se définie comme la hausse des prix à la consommation qui entraîne une perte du pouvoir d’achat au cours des années. Elle est une source de préoccupation majeure pour de nombreux retraités car elle érode à la fois le revenu et l’épargne. Si le rendement de vos placements est inférieur au taux d’inflation, vous pourriez être obligé de réduite vos dépenses.

Même si le taux d’inflation reste modeste, comme nous le connaissons depuis 20 ans, à 2 % par année … après 20 ans de retraite tout coûtera 40% plus cher. Vous souvenez-vous qu’un timbre coûtait 42 sous, il y a vingt ans ?

Volatilité des marchés

La volatilité des marchés pendant la crise financière de 2008-2009 a mis en évidence le risque d’une mauvaise répartition de l’actif pour les retraités. Les recommandations en matière de placement pour la retraite n’ont pas changé : les retraités doivent équilibrer leurs placements entre les actions, qui offrent un potentiel de rendement élevé, mais qui peuvent s’avérer volatils, et des placements à revenu fixe moins volatils, mais offrent des rendements potentiels moins élevés. Avec l’espérance de vie qui augmente, les investisseurs doivent composés avec une répartition des actifs beaucoup plus agressive, que dans le passé, pour assurer le même revenu de retraite qu’avant.

Longévité

Ce risque se résume à une simple phrase : « Vous devez vous préparer à la possibilité de vivre plus longtemps que vous ne le pensez. » À une époque où les Canadiens vivent plus longtemps que les générations précédentes, mais souhaitent prendre leur retraite plus tôt que leurs parents, la question de la longévité est plus que jamais centrale.

L’espérance de vie moyenne en Amérique du Nord tourne autour de 78 ans et, d’après les études, au moins une personne dans un couple peut s’attendre à vivre jusqu’à 90 ans ou plus. Il faut donc que votre épargne vous dure deux à trois décennies. Autrement, vous ne disposerez pas d’un revenu suffisant lorsque vous serez le plus vulnérables physiquement et mentalement, et vous ne pourrez ni retourner au travail ni modifier votre stratégie de placement.

Dans notre prochain article, nous vous expliquerons trois stratégies simples pour protéger votre portefeuille face aux dangers qui le guettent à la retraite.



Zénith Services Financiers Inc.

1850 Av. Panama, Bureau 500

Brossard (Qc),  J4W 3C6

(450) 845-3583