• Pascal Duguay

Un outil financier puissant : REEI



Savez-vous que seulement 16 000 personnes au Québec se prévalent du Régime enregistré d’épargne-Invalidité (REEI), alors que plus de 125 000 personnes ayant un handicap y aurait droit. Il y a un potentiel énorme qui n’est pas exploité.

Tout comme le Régime Enregistré d’Épargne-Retraite (REER), le REEI est un compte d’épargne qui permet de différer l’impôt sur le revenu qui s’y accumule. Le but du REEI est d’aider les parents et autres personnes désireuses d’aider une personne gravement handicapée à assurer sa sécurité financière à long terme.

Un REEI peut être mis en place pour un particulier qui est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées (CIPH), pour se faire, il doit détenir un numéro d’assurance sociale et être résident du Canada.

Une fois le régime en place, toute personne ayant un intérêt peut cotiser au REEI au profit du bénéficiaire. Les cotisations sont limitées à un maximum de 200 000 $ à vie sans aucune limite annuelle. En plus des cotisations qui y sont versées, le gouvernement fédéral y contribue au moyen de la Subvention canadienne pour l’épargne-invalidité (SCEI) et du Bon canadien pour l’épargne-invalidité (BCEI).

Les cotisations ne sont pas déductibles d’impôt et ne sont donc pas imposables au retrait. Les revenus de placement, les gains en capital réalisés par le régime ainsi que les subventions et les bons qui y ont été déposés sont imposables entre les mains du bénéficiaire au moment où il les retire. Il est permis de cotiser à un REEI jusqu’à la fin de l’année où le bénéficiaire atteint l’âge de 59 ans.

Voici quelques trucs pour optimiser l'épargne :

  • Commencez à épargner le plus tôt possible. Effectuez des cotisations régulières grâce à un programme de prélèvements automatiques.

  • Profitez de la Subvention canadienne pour l'épargne-invalidité et du Bon canadien pour l'épargne-invalidité qu'accorde l'État et effectuez des cotisations tous les ans, pour en obtenir le montant maximum annuel.

  • Planifiez les retraits de façon à ne rien devoir remboursé des subventions et bons obtenus.

En conclusion, il s’agit d’un véhicule de placement très spécialisé, mais les importantes subventions l’accompagnant en font un incontournable à considérer en présence d’une personne handicapée. N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de détails sur cet outil financier.



Zénith Services Financiers Inc.

1850 Av. Panama, Bureau 500

Brossard (Qc),  J4W 3C6

(450) 845-3583